Application web VS application mobile

La beauté de Collabox est sa portabilité c’est-à-dire qu’on peut l’utiliser sur des systèmes informatiques différents. Il est donc accessible partout à condition d’être connecté à Internet. Pour connaître d’autres particularités, commençons par un petit jeu. Sur l’écran du téléphone intelligent ci-dessous, on retrouve plusieurs applications. Certaines sont mobiles, d’autres sont Web. Êtes-vous capable de les différencier?

VS1

Cliquez ici pour connaître la réponse

Sur cet écran de iPhone, le bouton « Collabox » est un lien vers une application Web, alors que le bouton Second Cup est un lien vers une application mobile téléchargée sur le téléphone. Si vous vous êtes trompés, ce n’est pas grave. Continuez de lire, on vous explique leurs particularités!

L’application Web

L’OQLF définit l’application Web comme une « application pouvant tourner sur un serveur Web ». On peut la consulter en utilisant un navigateur Web comme Internet Explorer, Safari, Chrome ou Firefox. La beauté de l’utilisation du navigateur pour accéder à l’application Web c’est qu’on peut utiliser autant un ordinateur, une tablette, un téléphone intelligent ou tout autre appareil pouvant utiliser le protocole HTTP (ex. Collabox.com, Sales-Track.ca, Sales-force.com, etc.). Ce qui permet la bonne compatibilité entre les différents appareils est dû à la bonne gestion des composantes CSS du site. Un CSS bien conçu permet d’adapter le rendu de l’application sur les différents écrans des appareils cités.

Pour et contre

  • Un avantage de l’application Web est qu’elle est immédiatement disponible pour tous les appareils pouvant accéder au Web (à condition d’avoir été développé en ce sens, ce qui est aujourd’hui la norme).
  • Un autre avantage de l’application Web est qu’elle donne accès presque instantanément à l’information et les quantités d’information téléchargées sont toutes petites. Elles sont aussi spécifiques à la recherche que l’on fait et aux documents consultés.
  • Une application Web ne requiert pas d’être « approuvée » par les sites de distribution d’application comme App Store et Google Play. Ainsi, la publication et la mise à jour d’une application Web sont instantanées et ne souffrent d’aucun délai.
  • Un inconvénient de l’application Web est qu’elle requiert une connexion Internet en continu. Sans connexion Internet, pratiquement aucune information n’est accessible.
Collabox sur différentes plateformes

VS6
Collabox sur ordinateur

Collabox sur tablette
Collabox sur tablette

Collabox sur téléphone intelligent

L’application mobile

Pour sa part, une application mobile est une « application conçue pour être téléchargée et fonctionner sur un appareil mobile » (OQLF, 2013). Cette dernière est développée dans un langage spécifique à chaque type de mobile (ex. téléphones intelligents, tablettes numériques). L’application mobile peut être préinstallée sur un appareil mobile ou téléchargée dans une boutique en ligne (App Store sur iOS ou Google Play sur Android), on parle alors d’une application native. Ce type d’application n’est pas compatible avec les ordinateurs.  Leur portée est donc beaucoup moins grande et l’édition de leur contenu plus complexe parce que démultipliée par autant de plateformes. De manière générale, le développement et la mise à jour représentent un investissement plus important qu’une application Web.

Pour et contre

  • Un avantage de l’application mobile est qu’elle s’utilise sans connexion Internet active. Tout le contenu est déjà téléchargé sur le téléphone. Il faut bien sûr avoir une connexion Internet active pour effectuer ce téléchargement.
  • Un inconvénient de l’application mobile est qu’on doit télécharger l’ensemble de la « banque de données » que l’on consulte. Il existe des exceptions, mais il n’est pas du tout d’usage de procéder à des mises à jour à même l’application. Ainsi l’utilisateur devra télécharger beaucoup d’information avant de pouvoir consulter sa première page.
  • Le contenu d’une application mobile n’est pas répertorié par les moteurs de recherche. Ainsi, une information provenant d’une application mobile ne pourra pas être « trouvée » par Google.
  • Une application mobile est tributaire du système d’exploitation et de la version de celui-ci. Sa compatibilité avec des appareils moins récents peut devenir un enjeu. Sa disponibilité pour des appareils « non prévus » est impossible.

Collabox sur iPhone/iPod Touch

À toutes les semaines, nous analysons les statistiques de fréquentation du Collabox. Ce qui nous intéresse entre autres choses, ce sont les résolutions d’écran de nos clients ainsi que les navigateurs que vous utilisez (pour votre info, c’est 45% Internet Explorer, 35% Firefox, 20% Safari).

Mais voilà que depuis quelques semaines, on voit apparaître iPhone/iPod Touch dans nos statistiques de fréquentation, et ce en nombre de plus en plus important. Pour les curieux d’entre vous, voici des images du Collabox et du iPhone/iPod Touch.

Collabox on iPod Touch/iPhone
agrandir

Collabox on iPod Touch/iPhone
agrandir